Déposer un projet

Qui peut déposer un projet sur Prêt de chez moi ?

Prêt de chez moi est une plateforme de finance participative sous la forme de prêts pilotée par la société financière de la Nef. Les projets qui y sont sélectionnés doivent donc respecter les critères d’éligibilité financiers et extra-financiers de la Nef.

Les projets que nous sélectionnons sont des projets à impacts positifs (à plus value écologique, sociale et/ou culturelle). Prêt de chez moi s’adresse aux professionnels désirant créer ou développer leur activité pour tout besoin de financement compris entre 15.000€ et 200.000€.

Centré avant tout sur la relation de confiance établie avec le ou les porteurs du projet, l’octroi de crédit est établi en fonction de l’impact du projet sur l’environnement et la société, de la viabilité économique de l’activité, de la nature des ressources humaines mises en œuvre, et plus globalement de la cohérence de la démarche du ou des entrepreneurs.

 

Comment effectuer une demande de financement sur Prêt de chez moi ?

Pour déposer votre projet sur Prêt de chez moi,rien de plus simple :

  1. Rendez-vous sur la plateforme, inscrivez-vous et remplissez chaque étape du formulaire de présentation de votre projet puis cliquez sur envoyer.

  2. Vous recevrez dans un délai de 48 heures ouvrées un message de l’un des membres de notre équipe qui appréciera votre projet à la lumière des critères de sélection de la Nef et évaluera, avec vous, votre potentiel de levée de fonds auprès du public citoyen. A la suite de ce premier contact, et dans l’hypothèse d’une démarche en cohérence avec le prêt solidaire en circuit-court, le conseiller Nef de votre territoire engagera l’analyse financière et extra-financière de votre dossier.

  3. Parce que l’analyse ne suffit parfois pas toujours à comprendre un projet dans son ensemble et parce que, pour nous, il est important de créer du lien avec vous, un sociétaire-bénévole de la Nef, un conseiller Nef ou un membre d’un réseau d’accompagnement pourrait être amené à vous rencontrer pour échanger sur votre projet.

  4. Le conseiller Nef de votre territoire vous apportera une réponse sur l’éligibilité de votre projet et, si celle-ci est positive, vous mettra en relation avec l’équipe Finance Participative qui vous accompagnera pour préparer au mieux votre campagne de financement participatif.

 

Quelles informations sont à communiquer pour faire votre demande ?

Pour analyser au mieux votre demande, nous vous demanderons de scanner des pièces justificatives relatives à votre projet et aux porteurs du projet. Il s’agit de justificatifs d’activité économique (liasses fiscales, compte de résultat prévisionnel), de documents d’identité (carte d’identité, justificatif de domicile, etc.) et de documents d'identification de l’entreprise (k-Bis, statuts, etc.).

Il vous sera demandé de charger ces pièces en étape 5 du formulaire de demande. 

 

Quelle est la durée de la campagne de financement participatif ?

La durée conseillée de la campagne de financement participatif se situe entre 15 et 45 jours. Il est toutefois possible de réaliser une campagne plus courte si jamais vos soutiens vous apportent le montant nécessaire avant la fin de la campagne !

Pensez au fait qu’une campagne de financement participatif, pour être réussie, doit être bien préparée en amont (l’équipe Finance Participative de la Nef est là pour ça). La clé de la réussite relève de votre capacité à mobiliser efficacement pendant un laps de temps relativement court, ce qui implique un plan de communication bien pensé.

 

Quelles sont les caractéristiques du prêt Prêt de chez moi ?

Le  prêt “Prêt de chez moi” est un prêt à 0% qui est réalisé grâce à l’épargne de contributeurs citoyens qui affectent leur argent à votre projet tout en renonçant à  la rémunération de leur épargne.

Seuls des frais de service sont à votre charge. Cette commission permet de couvrir les frais d’accompagnement à la levée de fonds, de gestion et de risque portés par la Nef.

En contrepartie de l’absence de rémunération pour les épargnants, les fonds déposés pour les projets seront entièrement garantis (l’épargnant ne court aucun risque de perte de son capital)..

En proposant une commission unique payable à la mise en place du prêt, Prêt de chez Moi est une solution de financement accessible et particulièrement compétitive pour le porteur de projet souhaitant lever des fonds et communiquer efficacement autour de lui.

Exemple :   

Vous trouverez ci-dessous les caractéristiques financières et contractuelles du prêt :

Montants Minimum : 15K€               Maximum : 200K€
Durées De 3 à 7 ans
Taux d'intérêt annuel 0%
Frais de service

9,50 %TTC payable une fois à la mise en place du prêt. Ces frais de service permettent de couvrir les dépenses d’analyse, d’accompagnement à la levée de fonds, de gestion et de risque portés par la Nef.

Exemple pour un prêt de 100 000€ sur 7 ans

Taux d’intérêt annuel : 0%

Frais de service : 9500 €

Souscription au capital Nef (remboursable en fin de prêt) : 1% du montant du prêt

Taux Effectif global (hors assurance) : 3,20% / an

Souscription au Capital de la Nef 1% du montant du prêt (frais remboursables à l’issue du prêt)
Garantie Aucune garantie demandée dans la plupart des cas. Dans certains cas la caution du gérant peut être demandée

Informations complémentaires sur le prêt Prêt de chez moi

Frais de remboursement anticipé 3% du capital restant dû
Taux d’intérêt de retard +3,00%
Type de campagne Financement garanti : quel que soit le montant récolté par le projet durant la campagne, le projet sera financé.
Différé de remboursement 6 mois maximum inclus dans les 7 ans maximum de durée du prêt

Vous pouvez bien entendu, en fonction des besoins de votre projet, et en parallèle à un financement participatif via Prêt de chez Moi, bénéficier d’un prêt “classique” Nef.

 

Quand la commission de Prêt de chez moi est-elle prélevée ?

La commission est payée immédiatement à l’issue de la campagne, soit sur facture, soit déduite du déblocage du prêt. La deuxième option est fortement recommandée puisqu’elle permet le lissage des frais sur la durée du prêt.

 

Est-ce que les contributeurs paient également une commission ?

Non, les prêteurs sur “Prêt de chez moi” ne paient pas de commission.

 

Quand a lieu le déblocage des fonds ?

A l’issue de la campagne et une fois l’intégralité des pièces justificatives collectées, les fonds seront débloqués sur facture sur votre compte ou directement auprès du fournisseur.  Un premier tirage de 5.000€ sans justificatif préalable est possible.

 

Quand est prélevée votre première mensualité ?

Comme pour un crédit classique, les échéances de remboursement peuvent être mensuelles, trimestrielles, semestrielles ou annuelles.

 

Comment se passe l’analyse de votre projet ?

C’est à partir du formulaire de présentation de votre projet que l’équipe de “Prêt de chez moi” et le conseiller Nef de votre territoire procèdent à une analyse de votre projet. Cette analyse vise à vérifier si votre projet rentre dans nos critères de sélection et s’il est viable économiquement et techniquement avant sa mise en ligne.

Mais parce que l’analyse économique et technique ne suffit pas toujours à comprendre un projet et les motivations de son porteur, vous pouvez recevoir la visite d’une personne (un Conseiller de la Nef, un sociétaire-bénévole formé par la Nef ou un membre d’un réseau d’accompagnement) dont la mission est de rencontrer les futurs emprunteurs directement chez eux pour favoriser la rencontre humaine. Cette rencontre permettra  aux équipes de la Nef d’avoir une meilleure compréhension du projet et de nouer une relation humaine qui pourra se poursuivre à travers un suivi régulier du projet au fil de ses évolutions.

 

Pourquoi des personnes prêteraient à taux zéro ?

Tout d’abord, il faut savoir que dans une campagne de finance participative, vos premiers prêteurs feront partie de votre entourage : amis, famille, collègues, voisins, a projet et non une valeur spéculative. Chaque prêteur se trouve ainsi impliqué dans la réussite de votre projet.

Pour les autres, ceux que vous ne connaissez pas (encore), c’est à vous de les convaincre que votre projet est une valeur ajoutée au développement de votre territoire et qu’il leur est donc favorable.
Notre équipe sera là pour vous aider à calibrer votre campagne, vos cibles et vous donner un coup de pouce si le besoin s’en fait sentir.

A noter que l’absence de rémunération est compensée par une absence totale de risques sur l’argent déposé. En effet, c’est la Nef, grâce à un mécanisme de garantie, qui supporte le risque de non-remboursement des prêts octroyés aux porteurs de projet.

Enfin, les enjeux financiers sont souvent faibles, notamment dans le contexte actuel de taux bas. Un placement financier de 1 000€ sur 5 ans au taux de 1% ne génère que 10€ d’intérêts bruts (avant fiscalité) par an. A la Nef, lauréate du prix de la  clientèle la plus altruiste depuis 3 ans consécutifs, nous avons l’expérience de plus de 40 000 membres qui réduisent très souvent leur rémunération pour la partager avec nos 13 partenaires ou pour diminuer les échéances de nos emprunteurs.mis d’amis etc. Aussi, leur première motivation sera de vous soutenir dans votre projet.

 

Que fait l’équipe de Prêt de chez moi pour vous ?

Une fois votre projet accepté par un Conseiller Nef, un membre de l’équipe Prêt de chez moi vous accompagne tout au long de votre campagne afin de vous donner les moyens de réussir. Cet accompagnement se fait essentiellement en amont de la campagne puisque celle-ci est l’aboutissement d’un travail préparatoire pendant lequel vous devrez :

  • calibrer votre campagne : quelle durée ? quels objectifs (un montant par “palier de financement”) ? Quels outils de communication utiliser et quand diffuser vos messages ?

  • présenter votre projet de la manière la plus claire et accessible possible tout en donnant envie au visiteur de vous soutenir ! Pour cette étape, il est nécessaire que vous soyez créatif : alimentez votre présentation de visuels de qualité et si vous le pouvez, présentez votre projet en vidéo (2 minutes suffisent) !

  • communiquer : il est indispensable de parler du lancement de votre campagne autour de vous. Vous commencerez ainsi à mobiliser votre entourage - amis, famille, etc. Prenez également contact avec vos partenaires et les médias que vous aurez préalablement ciblés (et qui relaieront votre message), programmez vos actions de communication (événement de lancement, réunions publiques, publications sur les réseaux sociaux, supports de communication). L’objectif est d’inciter votre public à se rendre sur la page de votre projet. Il vous faut donc trouver un équilibre entre vos différentes actions pour ne pas “harceler” vos futurs soutiens.

Au-delà de l’accompagnement personnalisé, sachez que notre équipe est également composée de membres du service Communication de la Nef et que nous avons à coeur de parler de chaque projet dans l’ensemble de nos supports de communication (page Facebook et Twitter “Prêt de chez moi” et celles de la Nef - plus de 10 000 likes, nos newsletters - 20 000 contacts et le journal de la coopérative - 40 000 exemplaires) en prenant en compte les intérêts de chacun.

 

Que se passe-t-il pendant la période de différé ?

Une période de différé de remboursement est possible. Elle est de 6 mois maximum inclus dans les 7 ans maximum de durée du prêt.

 

Comment s’effectuent les remboursements ?

Les remboursements sont prélevés sur votre compte courant à chaque échéance (qu’elle soit mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle).

 

Si vous n’arrivez pas rembourser une échéance, que se passe-t-il ?

En cas de difficultés de remboursement, il faudra en informer au plus vite votre Conseiller Nef afin d’évaluer le dispositif à mettre en place (suspension d’échéance, avenant pour allongement de la durée du prêt…)

 

Comment choisir la durée de votre collecte ?

Idéalement, nous conseillons d’étaler votre campagne entre 15 et 45 jours.  Précisons que ce n’est pas la longueur de la campagne qui va permettre sa réussite mais bien votre capacité à entretenir une bonne dynamique tout au long de sa durée. Alors n’hésitez pas à en parler autour de vous et à impliquer vos interlocuteurs.

D’autre part, il est important de préparer en amont votre campagne, car c’est cette préparation qui lui donnera sa dynamique et qui vous permettra d’anticiper sur toutes les phases de la vie de votre campagne.

Important : une fois votre collecte lancée, vous ne pouvez ni modifier son montant ni sa durée !

 

Quelles sont les différentes phases de la vie d’une campagne de finance participative ?

La vie de votre campagne va se décomposer en 3 phases :

  • Son démarrage : les premiers jours dictent le rythme de votre campagne. Ce sont vos proches qui donneront le coup d’envoi puisqu’ils seront les premiers à vous soutenir. Par leur acte et leur nombre, ils enverront un signal positif au public.

  • Sa période dite “creuse” : généralement, elle se situe au milieu de votre campagne. Elle se caractérise par une baisse de fréquentation de votre page projet et donc de soutien. Ne remettez pas en cause vos actions mais continuez sur la ligne que vous vous êtes fixée.  Sachez que le public aura tendance à repousser le moment où il va faire la démarche de prendre part à votre projet. Ainsi, avoir anticipé ce “creux” vous permet de garder le cap et de multiplier les actions de communication. Pendant cette période, tournez-vous vers ceux qui vous ont déjà soutenu et demandez-leur de relayer vos messages.

    Petite astuce en plus : le contact direct est un moyen efficace de redynamiser le public et de générer de nouveau de l’engouement pour votre projet. Pensez à organiser un événement qui vous rapprochera davantage de vos soutiens. Ainsi, ils auront une vision plus concrète de votre projet.

  • Sa finalisation : les derniers jours de campagne vont vous sembler longs. Cependant, c’est à ce moment que les personnes, qui ont repoussé jusque-là leur souscription, vont vous apporter leur soutien. La proximité de l’échéance est un puissant incitatif pour passer à l’action. Alors même dans les moments de doute, continuez !

Comment mobiliser les gens autour de votre projet ?

Mobiliser les gens autour de votre projet va clairement être l’étape qui va vous prendre le plus temps et d’énergie. Les mots d’ordre : CONFIANCE, COMMUNICATION et OPTIMISME !

Avant de démarrer votre campagne vous allez devoir la préparer et pour cela, nous vous conseillons vivement d’établir un plan de communication. L’essentiel est votre capacité à communiquer efficacement auprès de votre public et, en la matière, les vieilles recettes sont encore les meilleures : mailing (en évitant la saturation), bouche-à-oreille, organisation d'événements locaux, participation à des réunions publiques, etc. N'hésitez pas à faire relayer l'information par vos réseaux et vos partenaires : l'information gagnera en crédibilité. A noter que les réseaux sociaux (ie. sur Internet) ne créent pas la mobilisation mais contribuent à l'amplifier.

Mais qu’est-ce qu’un plan de communication ? Ce sont toutes les actions que vous allez devoir mener pour faire connaître votre projet et ce avec des échéances. Exemple : création d’une newsletter et envoi hebdomadaire, posts Facebook et/ou Twitter, événement autour de votre projet, développement de partenariat, etc. Dans quel but ? Faire connaître votre projet et surtout le faire rayonner¨au-delà de votre communauté.

Employez tous les outils de communication qui sont à votre disposition ! Et surtout pensez bien à toujours renvoyer vers la page de votre projet et à être réactif face aux demandes qui vous seront formulées.

Cela peut vous sembler être un monde à part, mais ne vous inquiétez pas, nous vous accompagnons dans toutes les étapes de votre campagne et nous vous donnons des conseils pour que tout se passe bien.

Pour créer une communauté autour de votre projet et surtout pour arriver à ce que qu’elle vous fassent confiance, il est important de bien connaître le cercle auquel chacun de ses membres appartient. En effet en finance participative, on considère qu’il existe 3 cercles de soutien :

  • Premier cercle : ce sont vos amis, votre famille, vos collègues, vos voisins, ... soit toutes les personnes que vous côtoyez tous les jours ou presque.

  • Second cercle : il se compose des amis de vos amis, des voisins de vos voisins, des collègues de vos collègues, bref vous avez compris le principe... ce sont donc des personnes avec qui vous avez peu voir pas de contact ;

  • Troisième cercle : c’est le grand public.

Pour que votre campagne prenne de l’ampleur, mobilisez dans un premier temps votre premier cercle. C’est lui qui va donner l’impulsion nécessaire à votre campagne et qui sera sa “caution” auprès des autres cercles. Privilégiez avec eux le contact direct : parlez-leur de votre projet, emmenez-les voir le lieu de votre activité, présentez-leur votre page projet, etc. Pour la prise de contact indirecte, favorisez les messages personnalisés plutôt que les messages en masse : un message vers votre famille, un autre vers vos voisins, vers vos collègues, etc.

Ensuite, pour que votre action fasse boule de neige auprès du second cercle, impliquez votre premier cercle dans votre campagne en lui demandant de diffuser votre campagne auprès de lui entourage. Et ainsi de suite ! Sachez que la majorité des petits et moyens projets peuvent aboutir exclusivement grâce aux deux premiers cercles.

 

Pour convaincre le troisième cercle, c’est une autre histoire ! Notre équipe saura vous conseiller et vous donner un coup de pouce lorsque le moment sera venu.


Rappelez-vous que même si vos futurs prêteurs savent que leur épargne est garantie, ils doivent sentir qu’ils peuvent avoir confiance en vous et que votre projet tient la route.

 

 

Quelles contreparties proposer ?

Vous pouvez également proposer des contreparties à vos prêteurs pour dynamiser encore davantage votre campagne, mais songez à ce qu’elles soient cohérentes avec vos ressources (ne vous improvisez pas logisticien !) et qu’elles ne soient pas trop coûteuses. Notez qu’au-delà de 25% de la valeur de la contribution ou de 65€, vous devez vous acquitter de la TVA sur ce qui s’apparente à une vente.

 

 

A partir de quand votre campagne peut-elle démarrer ?

Votre campagne peut débuter lorsque la page de présentation de votre projet est à la hauteur, que votre plan de communication est calibré et que vous avez déjà commencé à mobiliser vos proches.

Il est d’ailleurs préférable de lancer une campagne en semaine (mardi, mercredi, jeudi) pour tirer parti de la meilleure attention de votre public.

 

 

Pouvez-vous annuler un projet en cours de collecte ?

Dans le cas où votre campagne ne vous donnerait vraiment pas satisfaction, vous pouvez demander à l’annuler mais songez bien aux conséquences auprès des personnes ayant déjà promis de vous prêter. Si vous souhaitez tout de même bénéficier des fonds demandés mais en sollicitant directement un prêt classique auprès de la Nef.

 

Comment connaître l’identité de vos soutiens ?

Depuis votre espace personnel, vous avez accès à la liste actualisée de l’ensemble de vos prêteurs. Ainsi vous pouvez interagir avec eux et analyser la portée de votre campagne.

 

 

Est-il possible de relancer une nouvelle campagne après une première tentative ?

Oui, même s’il est préférable d’espacer d’au moins 6 mois deux campagnes. D’une part, parce que l’effort de préparation est tel qu’il est difficile de le reproduire plusieurs fois par an et, d’autre part, parce que chaque campagne doit porter une “histoire” ou un projet qui lui est propre au risque de lasser le public et donner l’impression d’en faire un mode de financement régulier - alors qu’il s’agit d’un mode de financement exceptionnel. Vous avez la possibilité de faire appel au financement citoyen de manière plus régulière, en ouvrant votre capital social ou en organisant une campagne d’adhésion.

 

 

Comment publier les informations avant la mise en ligne ?

Une fois que votre projet a été accepté, vous pourrez accéder à votre espace personnel et, dans l’onglet “Mes projets”, préparer votre page de présentation en y ajoutant le texte, les images ainsi que les contenus multimédias de votre choix.

La page de présentation de votre projet est publiée une fois que vous et nous sommes satisfaits du résultat. Nous jouons ici le rôle de conseiller et modérateur.

 

 

Comment mettre à jour votre projet en cours de campagne ?

Une fois votre campagne lancée, vous ne pouvez plus revenir en arrière concernant les informations essentielles, c’est-à-dire :

  • l’objectif recherché (paliers de financement)

  • la durée de la campagne

  • la présentation de votre projet (qui ? quoi ? pourquoi ?) - sauf corrections orthographiques ou grammaticales que nous réalisons.

  • les contreparties éventuelles.

En revanche, nous vous recommandons vivement de publier des actualités et de remercier vos prêteurs. Cela vous permettra d’échanger avec votre communauté et de créer du lien.

Les fonctionnalités sont disponibles dans l’onglet ‘Mes projets” de votre espace personnel.

Zeste ou Prêt de chez moi ?

La Nef est attentive à ce que soit préservé le rôle de chaque forme d’argent :

  • le don correspond à l’argent libéré des circuits économiques pour donner naissance aux projets les plus innovants, essentiellement non-marchands (car le don est la seule ressource qu’ils peuvent collecter) mais aussi aux projets marchands dans la constitution d’une partie de leurs fonds propres au démarrage de l’activité.

  • le prêt démultipliera les ressources financières de votre projet en création ou en développement,

  • le capital patient construira les fondations de l’édifice financier sur lequel repose votre projet en développement.

Dans le premier cas, sollicitez Zeste. Dans le second cas, Prêt de chez Moi.

Le recours au don et au prêt (voir au capital patient) sont souvent utilisés de manière complémentaire, ce qui garantit un plan de financement équilibré. Toutefois, attention à ne pas lancer de manière simultanée une campagne sur Zeste et sur Prêt de chez Moi (ou toute autre plateforme de financement participatif) : vous vous appuierez toujours sur la même communauté de départ pour lever des fonds, ne prenez pas le risque de la tirailler entre plusieurs campagnes ou, pire, de la sur-solliciter !

le don correspond à l’argent libéré des circuits économiques pour donner naissance aux projets les plus innovants, le capital patient correspond aux fondations de l’édifice financier sur lequel un projet se développera sur le long terme, tandis que le prêt solidaire démultipliera les ressources financières des projets en création ou en développement.